Migrants: Marseille pourrait devenir un port d’accueil pour les naufragés en Méditerranée


Migrants: Marseille pourrait devenir un port d’accueil pour les naufragés en Méditerranée:

Dans le milieu politique de la cité phocéenne, on redoute des conséquences politiques et économiques désastreuses pour la ville.

À Marseille 
C’est une perspective qui fait l’unanimité contre elle dans la classe politique de la Cité phocéenne, qui n’a pas été consultée en amont. Marseille a été évoquée au sommet de Malte, fin septembre, pour devenir l’un des ports
d’accueil pour les migrants sauvés en Méditerranée. Un préaccord a été trouvé en vue de la création d’un mécanisme de répartition automatique des clandestins débarqués à Malte ou en Italie.
Il doit être soumis à l’approbation des autres États membres de l’UE ce mardi 8 octobre.

» LIRE AUSSI – Migrants: l’ONG SOS Méditerranée attaque Nadine Morano et Stéphane Ravier

La gauche, qui s’était battue pour que les bateaux d’ONG soient basés à Marseille botte en touche sur la question. Laurence, militante du Parti socialiste, reconnaît qu’en période électorale, le sujet «est une tuerie»: «Éthiquement et moralement, on ne
peut que dire oui. Économiquement et politiquement, c’est impossible à assumer.»

«À six mois des élections municipales, le gouvernement est en train de donner les clés de la mairie à l’extrême droite»

Martine Vassal, présidente LR de la métropole Aix-Marseille

À droite, dans une ville qui a fait des croisières et du tourisme son fer de lance médiatique (avec un record de 5 millions de visiteurs cette année), la gêne est tout aussi palpable. Seule Martine Vassal, présidente LR de la métropole et du département,
accepte de répondre. En commençant par un constat: «Mon institution a la responsabilité des jeunes migrants mineurs. Ils étaient 60 en 2015, aujourd’hui plus de 1100, et on va encore créer 500 places en urgence tant la demande est forte.» Et de rappeler
que, passé 18 ans, ces jeunes relèvent ensuite de structures de l’État aujourd’hui totalement saturées.

» LIRE AUSSI – Que sait-on des bateaux qui aident les migrants en Méditerranée?

«À six mois des élections municipales, le gouvernement est en train de donner les clés de la mairie à l’extrême droite», conclut désabusée la candidate qui vient de lancer sa campagne pour succéder à Jean-Claude Gaudin. Effectivement, Stéphane Ravier,
candidat du Rassemblement national, se frotte les mains: «C’est une pure provocation dans une ville qui compte 28% de sa population sous le seuil de pauvreté et ne parvient pas à trouver des logements pour les Français qui y ont droit.» L’immigration
et la sécurité sont au cœur du discours de campagne du sénateur RN qui a remporté, lors des dernières municipales, deux arrondissements dans les quartiers nord et entend a minima doubler la mise en mars prochain.

«Ce ne sont que des postures dans une ville qui compte un million d’habitants. 1000 personnes en plus ou en moins, c’est 0,1%»

Jean-Luc, un chef d’entreprise marseillais

Paradoxalement, du côté des ONG, le discours est empreint de réserves. Sophie Beau, directrice générale de SOS Méditerranée,
prône des plateformes de débarquement plus proches des côtes africaines. Elle rappelle surtout que ces deux derniers mois, le navire humanitaire Ocean Viking
a sauvé 650 migrants, rien de démesuré à l’échelle de l’Europe, selon elle. Jean-Luc, un chef d’entreprise marseillais, abonde dans ce sens: «Ce ne sont que des postures dans une ville qui compte un million d’habitants. 1000 personnes en plus
ou en moins, c’est 0,1%. Est-ce que ça change la donne sociale ou économique?»

Hocine, cadre supérieur, Français né de parents algériens, souligne, lui, que Marseille est déjà un port ouvert aux migrants et aux clandestins, notamment via des filières algériennes et tunisiennes: «Si on officialise ce statut, cela va attirer encore
plus de jeunes d’Afrique du Nord. Si c’est pour les laisser errer et vendre des cigarettes à la sauvette, ce n’est pas une solution. Dans ma rue, un jeune migrant africain a dormi trois nuits sur un banc. Les habitants lui ont apporté à manger, mais
personne ne lui a proposé un lit ou une douche.»

Originalement publié sur Tumblr: https://ift.tt/2OyJtUD

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :