L’énigme Mickaël Harpon, tueur «isolé» de la préfecture de police


L’énigme Mickaël Harpon, tueur «isolé» de la préfecture de police:

Au dernier stade de l’enquête, l’assaillant de la Préfecture de police n’aurait ni complice ni instigateur.

En dépit de la mobilisation de 160 enquêteurs issus de la fine fleur des services français, un halo de mystère nimbe encore le profil et les motivations de Mickaël Harpon, une semaine après qu’il a semé la mort dans le saint des saints de la police parisienne.
Au dernier stade des investigations, il apparaît que l’informaticien radicalisé est passé à l’acte sans complicité apparente. «Rien n’établit qu’il existerait une organisation collective autour de l’auteur de l’attentat et aucun indice n’est apparu sur ce sujet»,
a affirmé jeudi Christophe Castaner devant la commission des lois du Sénat. Entendu en compagnie du secrétaire d’État Laurent Nuñez, le ministre de l’Intérieur ajoute avec prudence: «Même si je n’ai pas accès aux éléments de l’enquête, j’aurais été averti de tel ou tel risque par le procureur national antiterroriste.»
«À ce stade, il n’y a nulle trace d’instigateur ni d’un quelconque soutien logistique, confirme une source informée. La piste privilégiée est celle d’un individu passé à l’acte au nom d’un “projet personnel”

Serait-ce le retour du fantomatique «loup solitaire», évoqué au moment de l’affaire Merah, le tueur au scooter de Toulouse et Montauban? Les enquêteurs rejettent cette hypothèse. «Dans les procédures, nous croisons de plus en plus de profils de suspects qui ne sont en lien avec aucune organisation terroriste mais cela ne veut pas dire qu’ils ne sont pas inspirés par des gens grenouillant dans la mouvance radicale et antirépublicaine,
rappelle un fonctionnaire de haut rang. Désormais, l’enjeu des investigations est d’identifier ceux qui ont pu influencer et façonner la cristallisation religieuse de Mickaël Harpon, sans jamais rien connaître de ses projets criminels. Plusieurs fondamentalistes gravitent dans son environnement.»
La «dérive» du tueur, dont la justification des attentats de 2015 était un signe avant-coureur, se serait accentuée ces derniers mois. Mickaël Harpon aurait notamment affiché une posture provocatrice en dénonçant les «violences policières» contre
les «gilets jaunes».

Une cinquantaine de témoins entendus

Appelant à la «responsabilité morale de ceux qui propagent des rumeurs et inquiètent inutilement», Christophe Castaner a lâché à propos du contenu de la clé USB retrouvée au bureau du tueur qu’il est «habituel» pour un informaticien
de «vider la centrale d’un ordinateur sur lequel il intervient». Selon nos informations, des dizaines de milliers de données ont été retrouvées en vrac, comme un «fourre-tout d’ordinateur», pour reprendre la formule d’un enquêteur.

Christophe Castaner: «Je n’ai aucun élément» sur la clé USB de Mickaël Harpon
Auditionné par la commission d’enquête parlementaire du Sénat, le 10 octobre, Christophe Castaner a assuré ne pas encore avoir d’élément concernant la clé USB de Mickaël Harpon

Partager
Video Player is loading.

Play Video

Play

Unmute

Current Time 0:00
Duration 0:39
Loaded: 76.76%

Stream Type LIVE

Seek to live, currently playing liveLIVE

Remaining Time -0:39
 
Playback Rate

1x

Chapters

Descriptions

Subtitles

Audio Track

Picture-in-Picture
Fullscreen

Christophe Castaner: «Je n’ai aucun élément» sur la clé USB de Mickaël Harpon – Regarder sur Figaro Live

Pêle-mêle s’y empilaient de notes de service, des documents de travail ou encore des données individuelles. «Après avis des spécialistes, les éléments collectés par Harpon sont tout à fait compatibles avec ses activités professionnelles,
assure-t-on de même source au Figaro. À son domicile, aucun élément n’a été retrouvé en lien avec son travail. L’exploitation des supports numériques n’a mis en évidence que des images de vacances et de famille…» Néanmoins,
des expertises techniques se poursuivent pour lister les documents les plus sensibles et, surtout, s’assurer qu’aucun fichier n’a été exfiltré avant l’équipée sanglante.

«Crise mystique»

Outre son écosystème fondamentaliste, en particulier celui de la mosquée de Gonesse, où un imam fiché S officie, l’échange nourri de SMS à connotation religieuse juste avant son passage à l’acte et la «crise mystique» qui s’est emparée de Mickaël
Harpon à la veille de l’attaque le rattachent à la piste islamiste. Décrivant sa «transe» en pleine nuit, à 4 heures du matin, dans un procès-verbal relaté par France Info, son épouse Ilham, musulmane de 38 ans, a expliqué aux enquêteurs que
le tueur s’est mis à réciter des versets du Coran, criant «Allah Akbar» devant leurs deux enfants de 3 et 9 ans. Au matin de la tuerie, l’informaticien part à la Préfecture de police. À l’un de ses collègues, elle écrit alors: «Il est bizarre, comment tu le trouves?»

Au total, une cinquantaine de témoins, surtout des collègues policiers et informaticiens, ont déjà été entendus pour démêler le mystère Harpon. Problèmes psychologiques, radicalisation, frustration liée à son handicap… «Tous ces éléments peuvent se combiner»,
résume un habitué des dossiers antiterroristes. Soucieux ne pas faire du bourreau de la «PP» une espèce de «martyr», le ministre de l’Intérieur avait de son côté interdit un rassemblement polémique autour de Mickaël Harpon. Placé en garde
à vue pour «menaces et outrages» et «apologie du terrorisme», son organisateur, Hadama Traoré, a été relâché.

Originalement publié sur Tumblr: https://ift.tt/2B40qyf

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :