Insécurité à Paris: les habitants du quartier la Chapelle en appellent aux parlementaires


Insécurité à Paris: les habitants du quartier la Chapelle en appellent aux parlementaires:

L’association SOS La Chapelle demande une commission d’enquête parlementaire pour se pencher sur le dispositif de lutte contre l’insécurité engagé sur place.

De guerre lasse, elle frappe à la porte des parlementaires. SOS La Chapelle, l’une des associations des quartiers populaires du 18e arrondissement de Paris, demande une commission d’enquête parlementaire pour se pencher sur le dispositif de lutte
contre l’insécurité engagé sur place. Un échec, selon elle. Miné par toutes les formes de délinquance, ce secteur de la capitale, qui englobe la gare du Nord, la Goutte d’Or, Barbès ou encore place de la Chapelle, s’enfonce inexorablement,
selon elle, dans le chaos. Cambriolages, agressions, drogue, prostitution, trafics en tout genre plongent les habitants de ce Nord parisien dans le désarroi. Une situation d’autant plus mal vécue que tout se passe à quelques encablures des
beaux quartiers surprotégés. Le droit à la tranquillité ne serait pas le même pour tous…

À l’initiative de cette demande, Philippe Girault le responsable de l’association, souhaite mettre à plat les divers moyens engagés pour tenter de faire reculer cette délinquance multiple. Car ce secteur identifié comme sensible s’est vu appliquer
tous les remèdes possibles. À chaque gouvernement, son plan de lutte… Ainsi, une partie du 18e arrondissement, jugée la plus critique, est devenue en 2012 «zone de sécurité prioritaire» (ZSP). Puis en intégrant entre-temps une partie du 10e
arrondissement voisin, celle-ci est passée «quartier de reconquête républicaine» (QRR). Depuis plusieurs années alors, et quels que soient les acronymes, les réunions avec les associations locales s’enchaînent, le travail de coordination avec
la ville, la justice, les douanes et autres administrations tient bon la rampe. Et pourtant… «Pourquoi les résultats ne sont pas à la hauteur des efforts engagés? Il faut dresser un diagnostic et cela pourrait d’ailleurs servir pour d’autres ZSP ou QRR»,
indique le responsable de SOS La Chapelle, en faisant une description bien peu reluisante de ce Nord parisien. Celui-ci évoque des trottoirs jonchés de seringues, encombrés de détritus, de ventes sauvages où les femmes «par peur, sont,
dit-il, dans des manœuvres d’évitement et se font rares dans certaines rues». Pour lui, ce secteur multiethnique est aussi devenu une zone de non-droit pour les commerces, qui ne respectent aucune règle, notamment d’hygiène. «Plusieurs lieux de la ZSP servent de plateforme logistique d’approvisionnement pour se procurer la quasi-totalité des moyens nécessaires à une vie clandestine»,
écrit-il encore dans un dossier consacré à ce quartier enclavé. Celui-ci est, par ailleurs, dit-il «fragilisé par la crise migratoire» avec l’installation de camps de migrants, non loin.

Quartier à la dérive

Dans son récent ouvrage, La Honte*, le jeune élu de la droite parisienne du 18e arrondissement Pierre Liscia fait une description identique. «La capitale n’échappe pas aux maux que connaissent d’autres territoires dits sensibles, ghettoïsés», écrit-il. «Si elle permet un électrochoc, cette demande de création d’une commission d’enquête parlementaire est une bonne initiative», dit-il.

Mais face à ce quartier à la dérive, chacun met en avant son explication et trouve son responsable. Ainsi, Pierre Liscia accuse la ville. «Elle se dit incompétente en matière de sécurité alors qu’elle a les moyens d’intervenir», assure-t-il
en parlant de ses agents qui aujourd’hui verbalisent les jets de mégots. «Ils devraient plutôt être déployés dans les rues pour faire déguerpir des groupes avinés qui hurlent sous les fenêtres ou pour déloger des bandes qui squattent les parcs où les familles ne peuvent plus venir»,
dénonce-t-il.

La nuit, on a, pour tout le 18e arrondissement, une voiture de police et trois agents !

Colombe Brossel, adjointe à la sécurité

Adjointe à la sécurité, Colombe Brossel estime, elle aussi, que cette commission d’enquête parlementaire pourrait être utile. Mais elle tacle, quant à elle, les choix des forces de l’ordre. Au fil du temps, le dispositif ZSP devenu QRR s’est
appauvri et s’est, dit-elle, inutilement complexifié. «Le volet prévention a disparu et on se trouve dans un mille-feuille institutionnel où l’on a perdu la notion d’objectifs», regrette-t-elle en estimant pour sa part que le
travail de coordination entre tous les services n’est plus aussi efficace. Au passage, l’élu socialiste dénonce le manque de moyens: «La nuit, on a, pour tout le 18e arrondissement, une voiture de police et trois agents!»

Depuis juin dernier, ce QRR a changé de gouvernance. En remplacement du chef de district qui chapeaute six arrondissements, c’est désormais la commissaire du 18e, Emmanuelle Oster, qui a la main sur la gestion de ce secteur. Sur un terrain qu’elle
connaît et avec en prime l’arrivée de 22 nouveaux policiers, elle a donc aujourd’hui la maîtrise de l’action. «Les riverains sont épuisés par cette situation», reconnaît-elle tout en mettant en avant des chiffres de la délinquance relativement
stables sur les neuf premiers mois de l’année. «Il faut combattre l’insécurité et le sentiment d’insécurité», dit-elle, convaincue de l’efficacité du dispositif. «La plus belle réussite, c’est lorsque l’on sortira du QRR. Mais cela prend du temps»,
insiste-t-elle. Dommage, toutefois, dit-elle, de ne pouvoir s’appuyer sur des agents de la ville plus visibles sur l’espace public. «Dans la rue comme dans les parcs», dit-elle.

* Albin Michel

Originalement publié sur Tumblr: https://ift.tt/2BROe4k

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :