Israël dans l’impasse politique


Israël dans l’impasse politique:

Dans l’incapacité de former un gouvernement, Benny Gantz a jeté l’éponge. Si aucun député n’est en mesure de présenter une majorité au Parlement dans les 21 jours, les Israéliens devront retourner aux urnes.

Correspondant à Jérusalem,

Israël se dirige vers de nouvelles élections législatives en mars, les troisièmes en moins d’un an. Après le premier ministre Benyamin Nétanyahou, c’est le leader de centre-gauche Benny Gantz qui a, à son tour, jeté l’éponge mercredi 20 novembre après avoir échoué à former un gouvernement.

Les 21 prochains jours détermineront si les Israéliens vont retourner aux urnes. Durant cette période n’importe quel député de la Knesset peut être candidat pour tenter de présenter une majorité au Parlement. Une situation inédite depuis la création
de l’État hébreu en 1948. Le conseiller juridique de la Knesset, Eyal Yinon, a indiqué que les législateurs pouvaient soutenir plus d’un candidat. Ce dernier devra bénéficier d’une pétition signée par une majorité des élus, soit 61 députés
sur 120. Il aura alors 14 jours pour former une coalition. Mais après des semaines de pourparlers infructueux, les chances que l’un d’eux y parvienne apparaissent faibles.

Ex-chef d’état-major de l’armée, Benny Gantz a reconnu son revers lors d’une conversation téléphonique avec le président Reuven Rivlin. Dans un discours télévisé, il a rejeté sur Benyamin Nétanyahou la responsabilité de l’impasse politique
dans laquelle le pays est plongé. «J’ai demandé au premier ministre, qui a perdu les élections, de mener des négociations directes, mais j’ai été confronté à des insultes, à des calomnies et à des vidéos enfantines, a-t-il déclaré.
J’ai soulevé chaque pierre pour tenter de former un gouvernement d’union nationale». Il a affirmé que le bloc de droite du Likoud, rassemblant 55 députés, «ne travaillait que pour un seul homme», en référence au premier
ministre au pouvoir depuis dix ans.

Benny Gantz n’est pas parvenu à s’entendre avec son rival pour mettre en place un système de rotation du poste de chef de gouvernement. Il n’a pas réussi non plus à dégager une solution alternative. Il pouvait espérer diriger une coalition
minoritaire appuyée sans participation par des membres des partis arabes mais n’a pas réussi à convaincre Avigdor Lieberman, le chef russophone d’un parti ultranationaliste, Yisrael Beytenou, de le rejoindre. Déterminé à ne pas gouverner
avec les ultra-orthodoxes, ni avec le soutien extérieur des partis arabes, Avigdor Lieberman,
qui a précipité cette longue période électorale il y a plus d’un an en démissionnant de son poste de ministre de la Défense est devenu le défaiseur de rois de la vie politique israélienne. «Je me suis heurté à un mur composé des perdants (des élections) qui ont tout fait pour empêcher les citoyens israéliens de bénéficier d’un gouvernement sous ma direction»,
a déploré Benny Gantz.

Le verdict des urnes de septembre, qui faisait suite à celles d’avril n’a pas permis de départager clairement le Likoud et le Parti Bleu et Blanc. Tous deux n’ont pas obtenu les appuis nécessaires, avec leurs alliés respectifs, pour revendiquer
la victoire dans un système à la proportionnelle gonflant le poids des petits partis. Et il est peu probable qu’un nouveau scrutin change fondamentalement la donne. Entre-temps, Benyamin Nétanyahou pourrait être inculpé avant la fin de
l’année dans des affaires de corruption. Il n’aura pas pour autant l’obligation légale de démissionner.

Originalement publié sur Tumblr: https://ift.tt/33acBFr

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :