Air France-KLM doit renoncer à monter à bord de Virgin Atlantic


Air France-KLM doit renoncer à monter à bord de Virgin Atlantic:

L’achat de 31 % de la compagnie aurait donné plus de poids au groupe dans sa JV transatlantique avec Delta.

L’entrée d’Air France-KLM au capital de Virgin Atlantic, la compagnie détenue à 51 % par Richard Branson, n’est plus d’actualité. L’information, dévoilée par latribune.fr le 29 novembre, a été confirmée mercredi par le groupe franco-néerlandais.

Ce projet annoncé il y a plus de deux ans était la dernière étape d’une opération majeure. Celle-ci prévoyait d’abord l’entrée de Delta et de China Eastern au capital d’Air France-KLM, chacun prenant 8,8 % à l’occasion d’une augmentation de capital.
Grâce aux 750 millions d’euros injectés, Air France-KLM devait financer, à hauteur de 250 millions, le rachat de 31 % du capital de Virgin Atlantic, dont Delta détenait déjà 49 %.

À l’époque, Jean-Marc Janaillac, PDG d’Air France-KLM, présentait l’entrée au capital de Virgin Atlantic comme un moyen de rééquilibrer le poids du groupe européen face à Delta dans leur JV transatlantique (un partenariat commercial sur l’axe
Amérique du Nord-Europe). «Virgin avait fixé cette condition à l’époque pour entrer dans la JV transatlantique, rappelle un proche du dossier. Cela avait été conclu contractuellement en mai 2018. Mais, lors d’un récent conseil d’administration, le représentant de Delta a indiqué que Virgin ne souhaitait plus vendre les 31 % prévus.»

Branson se justifie

Mercredi, Air France-KLM a présenté la volte-face de façon consensuelle: «Air France-KLM et Virgin ont considéré que l’acquisition d’une participation dans Virgin Atlantic n’était plus nécessaire, explique le groupe. Ils discutent un accord selon lequel Air France-KLM ne prendra pas de participation dans Virgin Atlantic, sans impact sur la position d’Air France-KLM dans la JV commerciale associant Delta Air Lines, Virgin Atlantic et Air France-KLM.»

Richard Branson a justifié ce changement de pied dans un courrier aux salariés de Virgin ; il explique que le feu vert donné à l’alliance en novembre par les autorités américaines de la concurrence l’a conduit à renoncer à la vente
des 31 % «pour que la famille continue à détenir les 51 % de Virgin Atlantic».

Cette décision peut sembler une opportunité pour Air France-KLM de faire des économies, alors que sa direction a présenté un plan à cinq ans qui prévoit 4 milliards d’euros d’investissements.

Mais elle suscite des interrogations sur le rôle de Delta, présent sans contrepoids au capital de ses partenaires dans la JV. Plutôt que de contraindre Virgin de respecter le contrat, il a préféré se satisfaire du bon fonctionnement
de l’Alliance transatlantique. Les vols regroupés au sein de cette JV représentent un chiffre d’affaires de près 13 milliards d’euros. Virgin ouvrira en janvier les portes de ses hubs de Londres et de Manchester qui s’ajouteront
à Paris et à Schiphol. La JV transatlantique représente 20 % du chiffre d’affaires d’Air France-KLM et 35 % pour la seule compagnie Air France.

Originalement publié sur Tumblr: https://ift.tt/2YpHSnb

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :