Réforme des retraites: Jean-Luc Mélenchon dénonce la «cupidité» du gouvernement


Réforme des retraites: Jean-Luc Mélenchon dénonce la «cupidité» du gouvernement:

Le chef des Insoumis, qui se veut en première ligne dans le mouvement contre la réforme des retraites, tenait un meeting mercredi soir à Paris.

Au début du quinquennat d’Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon s’était fixé un objectif. Devenir le premier opposant au chef de l’État. Plus de deux ans et demi plus tard, le leader de France Insoumise est à la peine. Le bras de fer contre la loi travail à l’automne 2017? Loupé,
un pétard mouillé. Devenir le porte-voix des «gilets jaunes» en 2018? Raté,
une grande partie d’entre eux se sont tournés vers Marine Le Pen aux élections européennes. Son «référendum anti-Macron» justement annoncé lors de ce scrutin? Encore manqué, son mouvement n’a récolté que 6,3% des voix et a perdu sa place de leader de la gauche…

L’arrivée de ce nouveau mouvement social contre la réforme des retraites en cette fin d’année 2019 représente un nouvel espoir. D’autant que, contrairement aux «gilets jaunes», les opposants au projet sont davantage représentés dans l’électorat
de gauche comme l’ont démontré le politologue Jérôme Fourquet et le géographe Sylvain Manternach dans Le Figaro.

«D’un état d’ébullition à un état de soulèvement»

Conscient du coup à jouer, le chef des Insoumis s’affiche donc en première ligne. Jean-Luc Mélenchon a même souhaité faire une démonstration de force en organisant un meeting au Cabaret sauvage à Paris mercredi soir. Au micro, il s’est d’abord
réjoui de la mobilisation du mardi 17 décembre. «Un spectacle absolument incroyable» qui a permis de répondre au «pouvoir qui comptait sur le fait que les gens ne mèneraient pas bataille». Selon le chef des Insoumis,la
France ne serait depuis «plus la même». «On est passé d’un état d’ébullition à un état de soulèvement», assure-t-il. Dans la foulée, Jean-Luc Mélenchon est revenu sur le feuilleton Jean-Paul Delevoye et ses 14 mandats non-déclarés. «L’erreur est humaine, mais celle-là non. Cela en dit long sur l’état d’esprit, le sentiment d’impunité que peuvent avoir certaines personnes»,
a-t-il déploré.

Pour revenir sur le fond de la réforme, Jean-Luc Mélenchon a prévenu que le gouvernement comptait «faire travailler les gens plus longtemps, même malade», faisant référence à l’âge pivot prévu à 64 ans. Le chef de LFI assure que l’argument
économique, avancé par l’exécutif, ne tenait pas. «Le problème financier n’existe pas. Il y a des réserves», a certifié l’ancien candidat à la présidentielle. Il a notamment proposé que l’État donne moins à l’Union européenne,
fustigeant les «ordres cruels» de la Commission européenne. Même si, pour le chef des Insoumis, c’est avant tout «la cupidité» qui guide le gouvernement. «S’ils pouvaient vendre aux fourmis des antennes, ils le feraient. Ils sont de plus en plus cupides, de plus en plus âpres, ils ne sont pas rassasiés»,
dénonce-t-il.

Jean-Luc Mélenchon a prévenu Emmanuel Macron: «Vous commettriez une énorme erreur si vous preniez les Français pour des imbéciles». Avant d’ajouter, sous les applaudissements de la salle: «Ils ne sont pas si flambards que ça. S’ils avaient des arguments, ils les répéteraient en boucle».
L’Insoumis assure cependant ne pas être opposé à l’idée de réformer. «Vous allez voir ce que vous allez voir quand ce sera notre tour, la France sera réformée à fond», a ironisé celui qui est pressenti pour présenter une troisième
candidature à la présidentielle en 2022. Son programme sur les retraites est déjà prêt: un départ fixé à 60 ans «avec quarante annuités», une pension «pas inférieure au Smic» et l’intégration «des trimestres de ceux qui sont au RSA».
«Je ne dis pas qu’on peut vivre grandement, mais au moins vivre dignement», a-t-il promis.

Originalement publié sur Tumblr: https://ift.tt/36Qu73E

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :