Patrice Gueniffey : «Nos dirigeants répugnent à commémorer Napoléon»

Patrice Gueniffey : «Nos dirigeants répugnent à commémorer Napoléon»: Le grand historien de la Révolution et de l’Empire, auteur d’une biographie de référence de Bonaparte et de nombreux ouvrages salués par la critique, analyse la discrétion qui entoure les 250 ans de la naissance de Napoléon. Il explique ensuite ce qui demeurera, chez l’Empereur, de sa... Lire la Suite →

Publicités

Patrice Gueniffey : «Nos dirigeants répugnent à commémorer Napoléon»

Patrice Gueniffey : «Nos dirigeants répugnent à commémorer Napoléon»: Le grand historien de la Révolution et de l’Empire, auteur d’une biographie de référence de Bonaparte et de nombreux ouvrages salués par la critique, analyse la discrétion qui entoure les 250 ans de la naissance de Napoléon. Il explique ensuite ce qui demeurera, chez l’Empereur, de sa... Lire la Suite →

Guillaume Perrault: «Les racines de la fascination française envers la violence»

Guillaume Perrault: «Les racines de la fascination française envers la violence»: La justification ou la condamnation de la violence «politique» - question d'une actualité brûlante alors que l'extrême gauche s'efforce d'encadrer à son profit les «gilets jaunes» - surgissent dans l'histoire politique française dès 1789, explique le rédacteur en chef des pages Débats du Figaro... Lire la Suite →

Le 11 novembre 1918, à 5 h 10… : notre grand récit d’une journée historique

Le 11 novembre 1918, à 5 h 10… : notre grand récit d'une journée historique: Ce jour-là, les autorités françaises et allemandes signent la fin d'un conflit de plus de quatre ans, entraînant une liesse générale et, parfois, de l'incrédulité sur le front. En ce matin du lundi 11 novembre, le président de la République, Raymond Poincaré, patiente dans... Lire la Suite →

Le 11 novembre 1918, à 5 h 10… : notre grand récit d’une journée historique

Le 11 novembre 1918, à 5 h 10… : notre grand récit d'une journée historique: Ce jour-là, les autorités françaises et allemandes signent la fin d'un conflit de plus de quatre ans, entraînant une liesse générale et, parfois, de l'incrédulité sur le front. En ce matin du lundi 11 novembre, le président de la République, Raymond Poincaré, patiente dans... Lire la Suite →

“Indéniablement, en rendant hommage à Pétain, Emmanuel Macron prend un risque politique”

“Indéniablement, en rendant hommage à Pétain, Emmanuel Macron prend un risque politique”: Pour Arnaud Benedetti, le chef de l’Etat, en réintroduisant la figure du Maréchal Pétain dans le récit national, en assumant logiquement celle-ci comme l’un des éléments de cette histoire, réintroduit une forme de complexité, tout à fait acceptable du point de vue de... Lire la Suite →

“Indéniablement, en rendant hommage à Pétain, Emmanuel Macron prend un risque politique”

“Indéniablement, en rendant hommage à Pétain, Emmanuel Macron prend un risque politique”: Pour Arnaud Benedetti, le chef de l’Etat, en réintroduisant la figure du Maréchal Pétain dans le récit national, en assumant logiquement celle-ci comme l’un des éléments de cette histoire, réintroduit une forme de complexité, tout à fait acceptable du point de vue de... Lire la Suite →

Philippe Bouvard: «Pasteur s’était vacciné contre l’infidélité»

Philippe Bouvard: «Pasteur s'était vacciné contre l'infidélité»: Dans sa chronique «Comme un touriste à Paris», le célèbre journaliste rend cette semaine hommage à l'inventeur du vaccin contre la rage.Oui, j'ai bien connu Louis Pasteur. Pas le génial créateur de l'Institut mais son petit-fils que ses amis appelaient Sioul en préférant l'anagramme au prénom puis de... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑