Taxes sur les carburants : comment et pourquoi Macron enfume les Français


Taxes sur les carburants : comment et pourquoi Macron enfume les Français:

Alors que le gouvernement se cache derrière l’urgence écologique pour justifier son “hystérie fiscale”, la hausse des taxes sur les carburants dissimule en fait des préoccupations bassement budgétaires. Explications.

Il parle. Sature l’espace médiatique. Après la presse quotidienne régionale hier, Emmanuel Macron était l’invité d’Europe 1 ce matin, avant de poursuivre son offensive sur CNN. Le chef de l’Etat s’essaie à la pédagogie pour tenter d’expliquer aux Français les raisons qui l’ont conduit à sortir l’arme lourde en taxant sévèrement les énergies fossiles. Comment lui, le président du « make your planet great again », ne pouvait-il pas donner l’exemple en prenant les mesures fiscales qui s’imposent pour que la France freine sa consommation de pétrole et notre dépendance aux énergies fossiles ? L’argument écologique semble imparable, rassurera la middle class urbanisée qui a voté massivement Emmanuel Macron en 2017.

S’ils n’étaient pas suffisamment à l’oreille de cette « France qui fume et roule au diesel », le président et le gouvernement disposent d’un autre argument choc, repris en boucle sur un air de propagande, pour expliquer qu’il serait irresponsable de ne rien faire quand chaque année, « la pollution de l’air par les particules fines cause la mort de 48 000 personnes en France ». Le souci écologique et la santé publique seraient donc les raisons qui pousseraient le chef de l’Etat à prendre ces mesures qu’il sait impopulaires, et ce même si chaque jour qui passe nourrit la colère à la pompe de ces fameux gilets jaunes. Si seulement…

Si la taxe augmente, c’est que la consommation de carburant baisse

Ce que tait obstinément Emmanuel Macron, mais qui explique largement son « hystérie fiscale » pour reprendre la formule de Ségolène Royal que l’on avait pas connue si critique à l’égard du gouvernement depuis qu’elle n’y est pas entrée, est pourtant d’une tout autre nature et tient davantage de notre situation budgétaire explosive qu’à des considérations écologiques. C’est précisément parce que la consommation française de produits pétroliers a diminué de plus de 10 % depuis qu’Emmanuel Macron est au pouvoir, que les recettes de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) déclinent et font défaut au budget de l’Etat, que le gouvernement se voit dans l’obligation d’augmenter la taxation des énergies fossiles.

En d’autres termes, et comme l’explique chiffres et tableaux à l’appui, un billet du courrier des stratèges, la taxe augmente parce que la consommation de carburant baisse. La TICPE devait selon le budget initial rapporter 13,6 milliards en 2018. Les recettes devraient être moindre et rapporter à l’Etat 13,3 milliards en raison de la baisse de la consommation de carburant.

A l’inverse, en 2019, l’Etat et Emmanuel Macron vont faire le plein de recette budgétaire au frais des gilets jaunes qui consommeront encore moins qu’ils ne consommaient déjà. Mais la hausse de la TICPE devrait rapporter 17 milliards recettes à l’Etat. Un bond de 4 milliards, partiellement affecté à la transition écologique. Une escroquerie de plus.

from Tumblr https://reseau-actu.tumblr.com/post/179890693005

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :